Les Articles de Bradford: Article 6. Comment une récession provoqua la vente de portraits pour 1,22 millions en 36 jours.

par | Sep 12, 2016 | AmaConseils Inc, Inspiration pour Vous | 0 commentaires

Les Articles de Bradford

 

( 6ème Article )

 

Nous sommes ravis de vous annoncer que nous avons eu l’accord de Bradford Rowley de pouvoir traduire l’intégralité de ses articles de blog, en Français, pour Vous … 🙂 L’objectif de ces articles est de vous inspirer, de vous rendre accessible les conseils d’une personne qui continue à développer son entreprise et qui prodigue d’excellents conseils de ventes, mais pas que… Des Conseils qui ont très bien fonctionné pour lui, et qui peuvent tous nous amener à réfléchir =) Vous retrouverez, semaine après semaine, traduit par l’équipe d’AMA Conseils, chacun des articles publiés par Bradford, sur son blog : http://www.milliondollarphotographer.com/.

Article 6: Comment une récession provoqua la vente de portraits pour 1,22 millions en 36 jours.

« J’ai vécu presque toute ma vie en Californie. La deuxième fois que j’ai mis les pieds à New York était pour aller visiter un lieu.  Je l’avais trouvé sur internet comme un second emplacement possible pour mon studio à environ 3000 miles. Lorsque je signa le bail mes mains tremblaient je fus rempli d’angoisse me demandant si je ne venais pas de faire la plus grosse erreur de ma vie. Il y a tellement de choses dans cette histoire, j’aimerai tout vous dire mais je vais essayer d’être bref.

L’année 2007 fut ma première année d’entreprise dans « L’Empire State ». Je restais résident de la Californie mais je prenais l’avions une fois par mois pour y travailler pendant 3 jours consécutifs. Les clients venaient voir leurs images avec une autre personne que j’avais embauchée, une conseillère de vente, que je vais appeler Mary.

Durant cette première année, j’ai eu 134 clients et généré un peu plus de 300k. Pour une première année, j’étais content. En 2008 j’ai généré encore plus. Pour la première partie de 2008, Mary avait des moyennes de plus ou moins de 2500 $ par client. Mais un jour je reçus un coup de téléphone ….c’était Marie. Elle pleurait.

Je lui ai demandé “Quel est le problème ?”

Mary a répondu, «Bradford, les sociétés financières commencent à s’effondrer … Bear Sterns s’est effondré, nous allons entrer dans une récession. » Elle continua à sangloter, et dit: «Je ne pense pas que les gens vont dépenser de l’argent pour nos portraits. Qu’allons nous faire? »

Je dois admettre, que j’avais peur. Le marché hypothécaire « subprime » commençait à tomber aussi. Orange County, en Californie, la maison de mon studio en Californie était financée du sub-prime, et beaucoup de mes clients étaient dans le secteur hypothécaire. A New York, 90% de mes clients sont dans le secteur financier. Mais, je ne pouvais pas montrer à Mary mes préoccupations. Je devais montrer un visage neutre.

« Mary, c’est simple. S’il y a une récession, nous n’y participerons pas. « Mary a commencé à se sentir rassurée, et à se calmer. Par la suite, nous avons eu quelques bons mois. Mais bientôt l’économie commença à chuter. Notre panier moyen est passé de 2500 $ à 300 $. !! Avec beaucoup d’autres dépenses, je perdais de l’argent. Mary appelait souvent, en me disant qu’elle faisait de son mieux, mais que les gens avaient arrêté de dépenser en raison de ce qui se passait dans l’économie.

Au début de 2009, j’étais dans la crainte de perdre tout ce dont j’avais travaillé pendant plus de 20 ans depuis le début de ma carrière. Dire que j’avais peur était un euphémisme. Ce week-end, Mary devait faire visionner des images à plusieurs clients. Je lui ai dit de prendre le week-end, que je voulais venir et faire visionner les images moi-même et voir ce qu’il se passait avec les gens.

Je n’avais pas fait visionner des images depuis plus de 13 ans. J’étais effrayé. Je me souviens avoir regardé Fox Nouvelles dans ma chambre d’hôtel durant la nuit d’avant et avoir écouté les experts qui disaient que la menace de nous diriger dans une autre grande dépression était bien réelle. J’ai éteint le téléviseur, je me suis agenouillé près de mon lit, et j’ai juste éclaté en sanglots. Avouons-le, nous sommes une entreprise de luxe, et quand les choses se gâtent, les gens n’ont plus besoin de nous. Je ne me soucie pas de moi, je suis inquiet pour mon personnel en Californie. Environ 10 familles dépendaient de la réussite de mon studio. Et, entre les deux studios, je perdais environ 50k par mois. Je serais sans-abri très bientôt, et tout mon équipe sans travail. J’ai supplié le créateur dans une prière pour trouver une solution. Une chose que je savais … c’est que je devais entrer dans mon atelier le lendemain avec toute la confiance du monde. Les gens peuvent ressentir ce que vous ressentez. En quelques mots, ce qui est arrivé …

Ce week-end la, j’ai vendu 97k de portraits …. plus en trois jours que ce qui avait été fait au cours des trois mois précédents. Après cela, j’ai décidé de prendre en charge toutes les ventes de N.Y. pour les 6 prochains mois, je m’envolai 3 fois par mois de la Californie à New York: Un week-end pour prendre des photos, et deux week-ends pour faire visionner les images aux clients.

Dans un sens, j’étais l’homme du studio de N.Y. En été, j’ai déplacé ma famille de Californie au Connecticut pour y vivre, je ne pouvais plus faire la navette entre les deux studios. Je voulais diriger notre studio de NYC, tout en laissant mon studio de Californie entre les mains de mon excellent personnel et photographe.

Les mois ont continué à être effrayant. Le « Dow Jones » a commencé à chuter, et le 9 Mars, 2009, il a clôturé en baisse de 54% soit 6547 points. Le Président des États-Unis a dit aux gens que l’économie dont il a héritée était pire que ce qu’il pensait et qu’il y aurait besoin d’une intervention massive du gouvernement ou notre pays serait condamné. Grâce à tout cela, je continuais à aller de l’avant. Je croyais en la valeur des portraits, j’étais convaincu, moi-même, que dans ces temps difficiles les gens se rapprocheraient des valeurs de la famille et ils investiraient dans mon produit, même s’ils ont réduit leurs dépenses. Je portais cette confiance dans mon studio chaque jour où je travaillais.

En 2009, j’ai fait 36 jours de prise de vue à New York. Mais sur ces 36 jours de prise de vue, je fis près de 1,25 million de ventes au cours de l’une des pires années de notre économie dans l’histoire moderne. Voici quelques leçons que j’appris de cette période mémorable.

1) La confiance peut être ressentie par vos clients, et à une grande incidence sur vos ventes.

2) Dans une conjoncture économique difficile, les gens apprécient davantage leurs familles que d’autres choses.

3) Parfois, vous devez faire ce qu’il faut. J’ai voyagé à travers le pays presque chaque semaine pendant les 6 premiers mois de l’année 2009, et j’ai déménagé ma famille de Laguna Beach, CA sur la côte Est pour faire bouger les choses.

4) Un chose est sur, Dieu est compatissant et aime ses enfants et il nous réconforte si nous croyons en lui, et parfois même il fait des miracles pour nous si nous faisons tout ce que nous pouvons pour arriver à nos fin.

5) Le soleil arrive toujours après les tempêtes les plus sombres.

6) La meilleure façon de survivre à une récession est de décider de ne pas y participer.

Les leçons que j’ai apprises en 2008 et 2009 m’ont donné la confiance nécessaire pour ouvrir un troisième atelier en 2011 à Palm Beach en Floride, vendant des portraits à des prix de luxe alors que la plupart se plaignent encore de la récession en cours et des clients qui dépensent de moins en moins en portrait.

Comme les temps difficiles reviennent souvent dans votre vie, en appliquant les leçons ci-dessus vous pourrez bien faire la différence et même prospérer alors que d’autres pensent que les défis sont insurmontables. »

Bradford Rowley

Lire l’Article précédent de Bradford, traduit par AMA Conseils, c’est ici : https://amaconseils.com/les-articles-de-bradford-article-5-la-liste-la-cle-pour-obtenir-les-meilleurs-revenus-de-la-photographie/

Retrouvez tous les articles de Bradford Rowley sur le blog d’Ama Conseils 🙂

Autorisé par © 2016 Bradford Rowley. Tout droits réservés. ©traduit en français par AMA Conseils

AMA Conseils : Formations et Coaching en Marketing, Ventes et Développement Commercial pour les professionnels de l’Image : photographes et vidéastes.

 

Venez nous rejoindre

Curieux ou intéressé par cette formation ? Contactez-nous pour en savoir plus !

Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
error: Content is protected !!